Pour la chambre de combustion, j’ai essayé de réduire toute partie saillante qui pourrais perturber les flux, et polier la chambre pour la qualité de l’embrasement. J’aurais pu en faire plus, mais pour ne pas avoir à rectifier hors côtes où bien perdre trop de compression, je me suis limité. Mais le gros du travail consiste à dégager un peu les parties entre les sièges de soupapes et les rebords de la chambre afin d’apporter une efficacité du passage des flux même sur ces parties là, qui d’origine sont assez obstruées.
Une fois tout terminé, la culasse a été rectifiée aux côtes maxi, ce qui rattrape la perte de compression engendrée par l élimination de matière dans la chambre..

Quelques photos des chambres polies avec les arrêtes supprimées aux abords des sièges.

chambre01

chambre02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>