Reportage de JulienRS

Tout d’abord, le kit de pièces vendu chez ES est plutôt complet, il comprend le minimum nécessaire pour faire le taf mais n’inclut pas :
- les phares (la plupart des Elises importées ont déjà eu cette modif)
- le tunnel central en alu dans l’habitacle (il est symétrique, c’est juste que si on ne le change pas il restera les 2 petits trous de l’ancien cale pieds conducteur aux pieds du passager)
- le fameux cache d’embase du levier de vitesse qui n’est pas symétrique mais coûte un bras
- le stack gradué en km qui coûte le bras qui vous restait + une couille :cry:

Tout le reste est complet mais je conseille juste d’y rajouter les 2 rotules de direction, puisqu’on change la crémaillère, donc ça coûte pas grand-chose de plus… et si elles sont vieilles et rouillées, elles sont emmerdantes à enlever sans forcer… perso j’en ai quand même pété une sur les 2, j’étais content d’en avoir 2 neuves… La plaque fine en alu indiquant les commande de chauffage est aussi fortement conseillée, car celle d’origine risque de s’effriter en la décollant, et en général elle est toute jaunie par le temps de toute façon… :(

Pour ce qui est des choses à faire « tant qu’on y est » si c’est pas déjà fait :

- durites avia
- boutons de commande de chauffage en alu (si ceux en plastoc noir ne vous plaisent plus ou sont niqués)
- plaque en alu d’indication des commandes de chauffage
- coupe-circuit (perso j’ai fait aussi batterie sèche)
- virer l’alarme et l’autoradio pour les puriste du light…
- crémaillère « quickrack » 20 E plus chère que la standard, plus directe

Les concepteurs de la S1 ont été assez malin pour créer un châssis symétrique en usine donc il n’y a pas de gros perçages ou soudages à effectuer, il suffit en fait de démonter tout ce qui se trouve à droite, et de le remonter (avec certaines pièces neuves) à gauche, et vice versa… La connaissance nécessaire en mécanique est donc surtout d’être méthodique et organisé : ranger la visserie dans des boîtes et marquer d’où ça vient (vive les pots de yaourt !!) et prendre pleins de photos pour voir comment c’est foutu avant de tout dévisser. Ce boulot nécessite aussi comme qualité d’être très patient, il m’est arrivé de passer une soirée et de dévisser 4 vis… ceux qui ont des S1 un peu rouillées me comprendront… pensez à bien bouquiner le « Part List » et le « Service Manual » et même imprimer les pages avec des schémas importants.

Pour les outils, vous m’excuserez mais je ne me rappelle plus de toutes les dimensions de clefs, mais il n’y a pas besoin de trucs extraordinaires, une mallette de douilles avec un cliquet court, un cliquet long, quelques rallonges, un jeu de clefs plates (les cliquets ne passent pas partout…), pince à riveter et une clef dynamo suffiront… et puis les classiques clef anglaise, pince multiprise, tournevis & embouts Torx, marteau, masse, disqueuse, heuuu… je m’emballe un peu là… quoique, si vous avez des boulons bien rouillés depuis plus de 10 ans, vous allez peut être transpirer !!… :crevard:

Des trucs classiques lorsqu’on bricole : graisse, WD40, colliers en plastoc (rislan), chatterton, colle (le SikaFlex, ça marche bien et ça colle tout, même les doigts…), frein filet, … :electrician:

Bon, on va faire étape par étape…

Première chose :

Voiture sur chandelles et on vire les roues + rotules de direction des porte-moyeux & la coque, je passe les détails, passages de roues (il faut dévisser la boîte à fusible côté passager), charnière du capot, contour du radiateur, déconnexion des phares & clignos, etc… Vidange du circuit de freinage puisque les rigides de freins sont à changer… Vidange aussi du liquide de refroidissement puisqu’on va l’ouvrir au niveau du chauffage… Je vous laisse chercher sur le forum, il doit sûrement y’avoir des sujets pour expliquer les vidanges des freins et du ldr, ça n’a rien de compliqué, pensez juste à prévoir des récipients pour la propreté du garage… ah oui, achetez aussi LdR & lookeed neufs, comme ça en même temps on remplace les vieux liquides par du neuf…

04012011194

 

Démontage habitacle :

On vire les 2 sièges, il va y’avoir besoin de place là dedans, et de toute façon à la fin il faudra les inverser… une fois dévissés, ne tirez pas comme une mule sur le siège conducteur, il faut débrancher les 2 connexions du voyant de la ceinture, c’est un câble noir pas loin du frein à main. Ensuite dans l’ordre : pommeau du levier, cache plastoc de l’embase du levier (déconnecter l’allume-cigare) tunnel avant en alu, et cache plastoc entre les sièges. Tous ces caches sont fixés avec des petites attaches en plastoc noires que l’on trouve aussi sur ES, moi j’en avais plusieurs de cassées…

30122010182

Pour le tableau de bord caches en plastoc noir autour des boutons (c’est pas rigide, ça vient tout seul en tirant…), autoradio, planches alu noires sur le dessus du tdb + panneaux alu (long & court), 2 demi coques autour des comodos, etc… je passe les détails sur ces éléments d’habillage c’est que du dévissage… gardez bien toutes ces petites vis dans des boîtes séparées… Il faut dévisser les 2 platines des commandes de chauffage de la planche du TdB, les vis sont cachées derrière l’adhésif d’indications des commandes… moi il était impossible à décoller, ça s’effritait en mille morceaux, c’est pour ça que j’ai vivement conseillé de rajouter au kit cette petite plaque d’alu.

15012011233

 

Il faut ensuite démonter le stack, les comodos, les boutons des feux (photos des connexions) ainsi que le boitier d’alarme. Tout le faisceau électrique doit être débranché puisqu’il va devoir sortir de l’habitacle (des petits bouts de scotch sur les connexions avec écrit « ou ça va » seront les bienvenues…) Pour virer le volant, je n’ai même pas enlevé celui ci de la colonne, j’ai juste désolidarisé la crémaillère de la colonne au niveau du cardan en bas puis les supports sur le tableau de bord, et j’ai sorti la colonne entière avec le volant au bout. :D

 

Compartiment avant :

Alors là, photos de là ou sont batterie, faisceaux, fusibles, bloc de chauffage, circuit de freins… et puis on vire tout : moteur d’essuie-glace, batterie et ses supports, boa + coques + moteur du chauffage (photo des connexions) sans oublier les 2 câbles de commande des volets du circuit de chauffage…

Et le freinage… une fois le circuit vidé il faut dévisser les durites du circuit rigide (et des étriers si passage aux avia) puis dévisser les 3 rigides du répartiteur (roue AV gauche, roue AV droite, et circuit arrière). Attention au liquide de frein sur la carrosserie, c’est corrosif… :electrician:

 

09012011207

Quand tout le compartiment avant est bien vide et faisceau élec. + circuit de freins débranché (pas la peine d’enlever la durite qui part vers l’embrayage, elle passe sur le côté de la voiture), il faut maintenant inverser la « pédal box » avec le faisceau élec. et son passage en plastoc noir (qui fait aussi office de circuit d’air pour le chauffage des pieds conducteur !!… malins les mecs !!…) Puisque tout ce qui était à gauche va passer à droite et vice-versa… ah oui, y’a aussi le câble d’accélérateur à débrancher, il faut avoir la tête en bas là ou vous avez normalement les pieds, pour faire ça… Il faut enlever la platine métallique sur laquelle vient le levier de l’accélérateur, elle a son symétrique dans le kit…

Maintenant il va falloir faire sauter pas mal de rivets… chacun sa méthode, mais la perceuse dans l’axe du rivet ne passera pas dans tous les endroits… moi j’ai utilisé un ciseau à bois (heuuu… des ciseaux à bois…) que je loge sous la tête du rivet, faut être précis, et pan !! un coup de marteau, et un rivet qui saute… La « pedal box » est rivetée + collée avec du SikaFlex noir bien costaud… donc sautage de rivets sur la plaque noire de passage du faisceau élec + sautage de rivets & cutter pour couper la colle noire sur la pedal box… Première crise pour moi de virer la pedal box !!… :boude: :twisted:

Quand les 2 sont enlevés, et bien on les inverse… pas trop vite avant de les remettre, les 2 trous béants rectangulaires entre le compartiment avant et l’habitacle seront très utile pour fixer la crémaillère…

15012011227

Justement, on y vient… on commence par déconnecter les rotules de direction des porte moyeux si c’est pas déjà fait (c’est mieux de le faire quand la colonne de direction est encore là, car le neiman bloque quand on desserre… puis on dévisse les 2 rotules de la crémaillère (y’a un méplat sur le bras de direction pour éviter la rotation quand on dévisse). En suite, la crémaillère est fixée au châssis par 4 vis (2 grosses & 2 plus petites) accessibles au niveau du plancher dans l’habitacle (et oui il faut encore s’allonger la tête en bas et les pieds en l’air, et c’est pas fini !!…). Pour sortir la crémaillère, il faut la tourner un peu, car l’axe de la colonne de direction gêne. Une fois la crémaillère sortie, y’a plus qu’a remettre le neuve et remettre les 4 vis. C’est un peu galère, mais en bougeant la crémaillère avec une main et en passant l’autre dans l’habitacle par le trou rectangulaire, on arrive a caser les 4 vis ; d’abord juste faire prendre les filetages, puis après on peut serrer… je vous laisse le soin de regarder les couples de serrage dans le Service Note, de toutes façon dans la moitié des endroits on ne peut pas passer de clef dynamo !!… donc j’ai mis du frein filet un peu partout…

Bon après, boulot inverse, on remet les rotules de direction, en essayant de refaire un para le plus propre possible qui permettra de rouler à peut près droit jusqu’à un garage… (moi j’avais mesuré entre un point précis sur les porte-moyeux et un point précis sur le châssis) ou si vous aves le matos, c’est le moment d’en faire un propre… :bien:

cremaillere-03

 

Tant qu’il y’a de la place, remettre le bloc chauffage (attention aux nouvelles coques en plastoc noires, c’est très light, très fragile, très cassant !!…), les coques et le moteur de ventilation on des fixations qui tombent (normalement) en face des inserts dans le châssis (LHD ou RHD les inserts sont tous là). Il faut reconnecter le circuit de refroidissement sur le petit radiateur (avec les nouveaux flexibles…). Y’a aussi les 2 câbles vers les 2 commandes du TdB (tout neufs car pas les mêmes longueurs)… ça c’est un peu chiant à régler, attention de ne pas tordre ou casser les clips métalliques qui serrent les câbles à chaque extrémité (donc 4 clips au total) ils sont assez fragile et chiants à sirtir. L’ensemble moteur de ventilation + radiateur + coques de chauffage est maintenu par une sangle tendue… oui oui vous avez bien lu… Après le chauffage, on peut remettre la batterie et ses supports…

26012011265

Maintenant on peut replacer la pedal box du bon côté !!… donc comme elle était fixée avant : SikaFlex (le noir se trouve sur ES, sinon le blanc tout aussi puissant en magasin de bricolage) + rivets… pas commode l’accès pour la pince à riveter, il est pratique de se faire aider par quelqu’un qui plaque la « pedal box » sur le châssis pendant qu’on est dessous, car sinon on a tendance à riveter à côté… il faut ensuite remettre le câble d’accélérateur avec la nouvelle platine qui est le symétrique de l’ancienne (encore les pieds en l’air…), un petit coup de graisse ou lubrifiant dans l’axe du palier du bras de levier évitera une usure trop rapide. :bien:

Il faut maintenant reconnecter les 3 rigides de frein en les tordant correctement pour qu’ils suivent le même chemin qu’en RHD mais symétrique… Deuxième crise, tordre les rigides pour le bon cheminement sans les écraser (faut regarder les photos RHD là…). J’ai fait sans ceintreuse, mais si vous en avez une, c’est peut être plus prudent… sauf que je sais même pas si ça existe pour des tubes de si petit diamètres… Quand c’est fait, reconnecter les durites des freins avant. Pour les freins arrière, il faut reconnecter là ou c’était avant (tout en bas du compartiment avant côté habitacle) mais après avoir décalé le rigide qui passe dans le tunnel central de l’habitacle… le trou juste quelques cm à côté… l’accès pour aller serrer ce rigide là est bien merdique ; on a très peu de débattement avec la clef plate. :evil:

L’habitacle maintenant… Tout ce qui se trouve au centre entre les 2 sièges doit être décalé de quelques cm vers la droite… et oui le pilote à droit à quelques cm de confort en plus que le passager… y’a pas à se poser de question les trous pour recentrer le tout son déjà là dans le châssis, à la base du levier de vitesse. Y’a juste la glissière qui maintient le tunnel alu qu’il faudra re-riveter un peu plus a droite sans trop savoir sa position exacte. Moi je l’ai centrée par rapport au rigide du circuit de freins arrière qui est positionné par le trou déjà fait entre l’habitacle et le compartiment avant. Positionner les 2 tapis LHD peut aussi permettre de voir si on est bien centré. Là il faut donc faire les seuls perçages dans le plancher du châssis pour re-riveter le support de tunnel alu un peu plus à droite. Je conseille de remettre les caches plastoc à la fin, car sans eux on a un meilleur accès pour la visserie des sièges après. Le cale-pieds conducteur se colle avec un bon double-face de compèt ou bien du SikaFlex. Il est appuyé sur le fond du châssis, donc ce n’est pas la colle ou le scoth qui supporte les efforts du pied.

habitacle-12

On revient sur le TdB… Avant de repositionner et connecter le faisceau électrique, il faut reposer la colonne de direction. C’est tout simple, c’est du revissage, il faut la ré-engager au niveau du cardan, puis vissage de son support sur le TdB en évitant d’écraser les câbles du faisceau. (Attention à ne pas trop appuyer sur le volant, il y’a une sécurité qui « écrase » la colonne sur elle-même en cas de choc violent sur le volant pour amortir la cage thoracique du conducteur) Il faut regarder les jolies photos de là ou passait le faisceau éléc et là ou étaient branchées toutes les connexions (stack, boutons, alarme, etc…) pour refaire tout pareil mais de l’autre côté… des colliers en rislan seront très utiles pour immobiliser le faisceau. Et là il faut remonter tout le TdB en allant chercher toutes les jolies petites vis dans les pots de yaourt marqués… pensez à revisser les 2 vis de chaque platine des commandes de chauffage avant de coller la nouvelle plaque d’indication des commandes.

31122010186

19122010153

Les sièges maintenant… ils ne sont pas symétriques (partie en tissus côté ceinture) et le conducteur à droit à sa petite poire de gonflage des lombaires, donc on ne peut pas simplement les inverser… alors décollage du cuir du dos sur les 2 sièges pour changer de côté la poire de gonflage, puis recollage (merci SikaFlex encore…) y’a juste un petit trou a faire (diam 6 par là) dans la coque du nouveau siège conducteur pour faire passer le tuyau de la poire. Puis inversion des glissières, le kit de ES comprend tout ce qu’il faut pour ça, mais j’ai du repercer en plus gros diamètre les trous sur le cadre de fixation du siège passager car ils ne tombaient pas bien en face… l’usinage et les soudures ne sont pas super précis on dirait… On remet tout ça dans le châssis en revissant la grosse vis de la ceinture en regardant les photos pour voir l’ordre de toutes les rondelles… puis il faut rebrancher (et isoler avec du chatterton) les 2 connexions pour le voyant de la ceinture.

baquets-03_1

 

On peut remettre les caches autour du levier de vitesse et du frein à main, et des beaux tapis tout neufs… et oui ces derniers ne sont pas symétrique, et pas dans le kit… :dents:

habitacle-fini_1

 

On termine avec le compartiment avant, en remettant le nouveau moteur d’essuie-glace, y’a une bidouille électrique à faire pour qu’il tourne dans l’autre sens (c’est juste 2 fils à inverser, c’est expliqué sur un papier fourni avec le moteur… mais photo de la connexion d’avant pour voir les couleurs des fils quand même…) puis tout le reste : tour de radiateur, quelques petits colliers rislan pour bien guider les faisceaux élec, la boîte à fusibles, puis la coque, le capot, les roues, etc…

c_2417

 

 

Comme chacun le sais, un bon bricolage sur une voiture (surtout une Elise…) mérite un petit check & reserrage quelques km ou jours après…

Les principaux serrages importants et vitaux sont donc les 4 vis de la crémaillère sur le châssis (pour moi, pas serrés au couple, mais avec le frein filet, ça bouge plus du tout…) puis les rotules de direction (sur le porte-moyeu et sur la crémaillère) puis vérifier s’il n’y a pas des fuites de liquide de frein sur le circuit rigide dans le compartiment avant (de toutes façon, ça ça va se sentir au premier freinage je pense…) :cry:

Et voilà, je ne regrette pas du tout de l’avoir fait moi-même, maintenant je connais parfaitement le train avant de mon auto et suis ainsi capable de faire la maintenance et les réparations en cas de besoin. Certains s’habituent très bien au RHD et préfèrent garder une authentique anglaise, je le comprends tout à fait et ne critique pas ce choix, ils ne feront donc pas de conversion, ça c’est un choix et une affaire de goûts de chacun, mais en ce qui me concerne, je trouve quand même que la conduite est plus naturelle avec le levier de vitesse dans la main droite… :tuture1:

6 réponses à Conversion RHD/LHD Lotus Elise S1

  • Foxou dit :

    Très bon reportage, je pense faire comme toi cet hiver. cela sera plus facile pour moi de conduire à gauche. quel est le prix du kit que tu as installé. cdt Pascal

  • Dabee Laurent dit :

    Fabuleux faut en vouloir ,merci pour les photos et les explication,pour ma part je vais mettre les sous dans l’essence.
    En tout cas un grand bravo .

  • Julmien RS dit :

    Merci pour vos commentaires… en effet l’hiver est la bonne période pour tenter cette expérience, les Lotus roulent moins quand il fait froid, et avec les doigts gelés on sent moins la douleur des blessures !!…

    Pour le kit, c’est celui vendu sur Elise-shop à 1400 E HT. Vous imaginez l’économie par rapport aux pros qui vous le font pour 4000 E environ !!…

  • Mario DeFoy dit :

    Bonjour,

    Je suis un résident du Québec , Canada qui compte bien importer une Elise S1 d’ici quelque temps. Au Canada, il est obligatoire de conduire avec le volant à gauche.
    Je compte faire le travail de conversion moi-même à l’automne 2014. Votre tuto , très bien fait, me sera d’une grande utilité. Vos judicieux commentaires pour nous inciter à la prudence ainsi que vos recommandations à se procurer des pièces pour les « au cas où », me seront fort utiles.

    Merci !!

  • le person julien dit :

    Bonjour,

    avec quoi avez vous nettoyé le châssis alu ???

    le résultat est juste incroyable ! ! !

  • Sfemy dit :

    Bonjour très beau tuto vous m avez donner envie de franchir le cap de l achat d une s1 et de faire cette conversion.
    Merci
    stephane

Répondre à Foxou Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>