A préparer: Clefs plate de 11, 13, 17, un bout de durit 8mm, des chiffons à jeter (pour éponger le liquide de frein), du fil de pêche et optionnellement des colliers électrique . Un ami avec des petits bras qui passent partout si c’est pas votre cas.

La seule chose à démonter (pour la visibilité), le fond plat.

imgp5233

 

La durit passe dans une gaine à l’intérieur du ponton.

imgp5236x

Défaire la durit côté récepteur, et la mettre dans une bouteille pour récupérer le liquide:

imgp5239q

puis défaire côté émetteur, boucher l’émetteur avec ce qu’on a pour éviter que ça coule, et souffler dans la durit pour la vider dans la bouteille.

Idéalement, on peut s’aider d’une bout de durit en caoutchouc si on ne veut pas avaler du Dot 4.

imgp5242ho

imgp5243y

Retour à l’arrière, on enlève la bouteille, en essuie, puis on défait les colliers de la gaine en mousse et on la retire (ou pas). On la refixera sur le nouvelle.

imgp5238t

imgp5244o

à partir de là, l’idée est d’utiliser la durit ancienne comme une aiguille pour tirer la nouvelle dans le passage.

La plus grande difficulté est de bien attacher l’une à l’autre de façon à ce que ça soit à la fois très très très résistant (si ça lâche en plein milieu, là, c’est vraiment la galère), et de façon à ce que l’ensemble reste « fluide » pour passer le chemin de câble sans s’accrocher ou se coincer.

imgp5247

imgp5248y

 

Pour être sûr que ça glisse bien, graisser le tout (graisse noire).

 

imgp5249

 

En cas de galère (si ça lâche) penser à attacher en plus la durit rouge à un fil solide (fil de pèche, petit fil de fer, ou ficelle nylon) afin de pouvoir le ramener à sa place!!

Bon là, On y est… On tire, on enlève la mousse. Au début ça vient pas terrible, sur les 50 premiers centimètres, puis ça finit par bien glisser, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que 60/80cm, et là ça coince clairement. Il m’a fallut envoyer l’avant-bras dans la carrosserie pour aller chercher le collier et la mousse qui coinçait  ensuite tout a finit de venir tranquillement. Et voilà le résultat du montage à l’arrivée:

imgp5250

imgp5252x

imgp5253k

Ensuite, c’est de la ballade: on visse la durit à l’avant et à l’arrière, et on peut même s’offrir le luxe de remettre des bouts de mousse: j’en ai mis un à l’avant, la durit aviation passe entre un câble (ou une gaine) et ça pourrait l’user (suivez la durit avec la main vous comprendrez) et à l’arrière, j’ai un mis un jusqu’à la jonction qui coinçait pour éviter les bruits, puis un autre pour passer entre les tuyaux du refroidissement, j’ai trouvé qu’avec la courbure donnée à la durit c’était le mieux, et ça évitera du frottement sur de l’alu.

imgp5255h

 

imgp5258r

 

Serrage de la nouvelle durit des deux côté:

imgp5254x

imgp5259u

 

Il ne reste plus qu’à faire la purge (voir là) et ne pas oublier que c’est le même circuit que les freins, hein ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>